OSDD Sport-Durable
Sport + Environnement + Social + Économie
Accueil Plan Recherche Mot Recherche Auteur Statistiques Nos actions Bienvenue sur Sport Durable

Un sport sain dans un corps sain dans un territoire sain

Contact

Rejoignez-nous
Vous souhaitez apporter votre contribution, vous cherchez un stage, quelque soit vos champs de compétences, prenez contact avec moi Cliquez ici.

Mon CV
Login


s'inscrire

Mot de passe oublié
Recherche

Agenda

novembre 2021
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345

Navigation


Actualités

L’empreinte écoloque et les articles sportifs
19/01/2007 - Lire la suite
Canal s’engage dans des documentaires sur le développement durable avec LES NOUVEAUX EXPLORATEURS
19/01/2007 - Lire la suite
Le secteur des sports d’hiver est en danger
19/01/2007 - Lire la suite
Quelques sites

Sportsnature.org : Réseau des Chercheurs et Experts en Sports de Nature et de Montagne
Sports and Marks
Ecobase 21
The American Sport Art Museum and Archives (ASAMA)
Le site portail de la Fondation Nicolas Hulot
Green & Gold : The Sustainable Sport Source
Actualité du développement durable : Médiaterre système d’information mondial francophone pour le développement durable
Quelques jeux

Mot croisé du 17/11/2006
Géolocalisation

Accueil > Sport durable > Manifestation sportive
mercredi 24 janvier 2007
popularité : 76
-

Jeux Olympiques Vancouver 2010

Auteurs

Mot clés associés

[*[|[(Jeux Olympiques Vancouver 2010)]|]*]

La durabilité à l’honneur en 2010
7 novembre 2006

Si on vous en donnait la chance, que diriez-vous au monde entier ?

Pour l’équipe responsable de la durabilité du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver (COVAN), les Jeux représentent l’occasion rêvée d’attirer l’attention des gens sur la durabilité environnementale et de souligner les nombreux avantages sociaux et économiques associés au virage écologique.

Alors que tous les regards seront tournés vers Vancouver et Whistler, on profitera de ce moment pour présenter des initiatives environnementales d’avant-garde, tant sur des sites existants que sur des sites nouvellement construits pour l’occasion. Ces initiatives comptent notamment la réutilisation de l’eau de pluie sur le site de l’anneau de Richmond, l’ajout de « toits verts » au Village olympique de Vancouver et au Village olympique et paralympique de Whistler et la donation de débris de bois provenant de l’aménagement de sites en région montagneuse à des projets régionaux de restauration d’habitats.

Ces initiatives et d’autres projets du programme sur la durabilité font appel à des technologies et à des solutions créatives tout en minimisant les incidences sur les biens naturels.

Les sites des Jeux olympiques et paralympiques ne font pas qu’offrir des avantages écologiques, mais tiennent également compte de différents aspects financiers et sociaux. Par exemple, les installations de réfrigération du Centre des sports de glisse de Whistler capteront et utiliseront la chaleur perdue au cours du processus de refroidissement dans le but de chauffer d’autres bâtiments à proximité. Cette chaleur récupérée permettra ainsi de réduire la consommation d’énergie et, par le fait même, les coûts de chauffage qui y sont associés.

De l’air pur. De l’eau potable de qualité. Des écosystèmes sains pour aujourd’hui et pour demain. Comme la plupart de nos biens les plus chers, les avantages sociaux et environnementaux découlant de choix durables n’ont pas de prix.

Le sport, la culture et l’environnement sont les trois piliers du mouvement olympique. La durabilité environnementale préconise une utilisation judicieuse de nos ressources actuelles pour que les générations futures puissent aussi en profiter. À l’aube des Jeux de 2010, l’équipe responsable de la durabilité continuera de sensibiliser le plus de gens possible aux bienfaits du virage écologique et de travailler à l’atteinte d’objectifs liés à celui du COVAN à l’égard de la diminution de l’empreinte écologique.

Autres caractéristiques des sites durables

Compostage des déchets de bois – Site de compétition nordique de Whistler
Lorsqu’il sera prêt, le compost sera mélangé à des semences de fleurs indigènes et épandu sur les sols remaniés pour favoriser le renouvellement de la végétation.
Lorsqu’il sera prêt, le compost sera mélangé à des semences de fleurs indigènes et épandu sur les sols remaniés pour favoriser le renouvellement de la végétation.
Sur le site de compétition nordique de Whistler, plus de 30 000 verges cubes de déchets de bois restants (après qu’on ait donné ou vendu le bois d’œuvre) ont été réduits en copeaux sur place. On y a ajouté d’autres matières organiques, et le mélange ainsi obtenu a été mis dans de grands sacs de plastique « Ag-Bag » pour le compostage. Lorsqu’il sera prêt, le compost sera mélangé à des semences de fleurs indigènes et épandu sur les sols remaniés pour favoriser le renouvellement de la végétation (aussi appelé reverdissement). Le reverdissement d’un site aide à prévenir la sédimentation et l’érosion des sols vers les cours d’eau, tout en restaurant la végétation et l’habitat naturels des zones perturbées. D’autres sites et d’autres projets de l’axe Sea to Sky pourront utiliser les restes de compost pour reverdir des zones perturbées par des travaux de construction.

Habitats des oiseaux et des poissons – Village olympique de Vancouver
Les oiseaux et les poissons qui vivent aux alentours du Village olympique de Vancouver seront plus en santé grâce à d’importantes initiatives de création d’habitats. En effet, le projet du Village olympique de Vancouver prévoit la création de corridors d’habitats, qui traverseront des espaces verts et formeront un réseau d’habitats en milieu urbain pour les oiseaux. La mise en valeur de l’ensemble du site vise également à améliorer la qualité de l’eau en général à False Creek, notamment grâce à la création de pêcheries supplémentaires ainsi qu’à la décontamination des anses.

Parlons Environnement :
Empreinte écologique
Le concept d’empreinte écologique permet de décrire la superficie des terres et les ressources totales nécessaires pour répondre aux besoins d’une population sur une période donnée (les terres et les ressources fournissent de la nourriture et de l’énergie et assimilent les déchets).

Ce concept peut servir à définir la superficie totale des terres et des eaux dont un groupe de personnes aurait besoin dans le futur pour vivre comme aujourd’hui, sans changer ses habitudes (cela peut signifier, par exemple, utiliser dans dix ans les mêmes ressources et les mêmes technologique de gestion de déchets qu’aujourd’hui). À cet égard, les technologies durables visent à réduire les « débordements » écologiques, qui surviennent lorsqu’une empreinte écologique excède les ressources disponibles pour répondre aux besoins des populations actuelles et futures, tout en protégeant la santé des écosystèmes.

Des constructions écologiques selon les normes LEED
Le programme LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) régit la conception et la construction de bâtiments selon des normes écologiques. Il évalue les constructions selon les cinq critères suivants : durabilité du site choisi, économie de l’eau, qualité de l’air et efficacité énergétique, matériaux et ressources et qualité de l’environnement intérieur. Selon la note obtenue dans chaque catégorie, les constructions reçoivent la norme Argent, Or ou Platine de LEED.

Voir en ligne : spip.php?site0

Copyright © 2006 Sport Durable
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | | Google analytics | PIWIK | marqueur eStat'Perso