OSDD Sport-Durable
Sport + Environnement + Social + Économie
Accueil Plan Recherche Mot Recherche Auteur Statistiques Nos actions Bienvenue sur Sport Durable

Un sport sain dans un corps sain dans un territoire sain

Contact

Rejoignez-nous
Vous souhaitez apporter votre contribution, vous cherchez un stage, quelque soit vos champs de compétences, prenez contact avec moi Cliquez ici.

Mon CV
Login


s'inscrire

Mot de passe oublié
Recherche

Agenda

août 2020
LMMJVSD
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Navigation


Actualités

L’empreinte écoloque et les articles sportifs
19/01/2007 - Lire la suite
Canal s’engage dans des documentaires sur le développement durable avec LES NOUVEAUX EXPLORATEURS
19/01/2007 - Lire la suite
Le secteur des sports d’hiver est en danger
19/01/2007 - Lire la suite
Quelques sites

Sports and Marks
Sportsnature.org : Réseau des Chercheurs et Experts en Sports de Nature et de Montagne
Green & Gold : The Sustainable Sport Source
Actualité du développement durable : Médiaterre système d’information mondial francophone pour le développement durable
The American Sport Art Museum and Archives (ASAMA)
Le site portail de la Fondation Nicolas Hulot
Ecobase 21
Quelques jeux

Mot croisé du 17/11/2006
Géolocalisation

Accueil > Nautisme21
vendredi 23 mars 2007
popularité : 55
-

Présentation de la méthodologie

Auteurs

Mot clés associés

[*[|[(Méthodologie opérationnelle "Vers des Agenda 21 du Nautisme")]|]*]

[*
Présentation :*]

Notre mode développement à l’échelle planétaire s’est soldé par de fortes inégalités, dues à un épuisement de nos ressources naturelles, la multiplication des catastrophes naturelles et industrielles, une précarité croissante de la population, des atteintes à la santé, une diminution des solidarités traditionnelles.

Pour répondre à ces enjeux environnementaux, sociaux et économiques, 173 chefs d’Etats se sont réunis à Rio en 1992 pour signer un programme d’actions pour le 21e siècle : l’Agenda 21, est un outil pour faciliter l’opérationnalisation du concept de développement durable, et qui repose sur 3 piliers fondateurs : l’action économique, le développement social et la gestion économe des ressources naturelles.

L’Agenda 21 est un document innovant car il s’appuie sur l’interdépendance des domaines qui jusqu’alors étaient séparés, l’économie, l’environnement, le social… C’est un outil efficient pour anticiper les besoins selon les principes de précaution, de responsabilité, et créer des outils adéquats pour y répondre dans chaque secteur)…

[*Quelques notions fondamentales parmi les plus importantes et les plus originales de l’agenda 21 :*]

- Le critère économique (PIB) n’est plus le seul outil pour évaluer le niveau de vie des nations, Indice de Développement Humain, l’Empreinte écologique, sont devenus des référents.
Changer de critère permet d’évaluer autrement les choix politiques. Ainsi, Patrick Viveret montre dans « le paradoxe de l’Erika » que du point du PIB ; ce naufrage est un élément positif.

- Solidarité intra et inter-générationnelle,
Répondre aux besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs besoins, à l’échelle d’un territoire et ailleurs.
Prise en compte du long terme, des générations futures

- Solidarité entre pays développés et pays les moins avancés,
Transfert de compétences pour aider les pays les moins avancés à devenir autonome.

- Gouvernance, passage de la démocratie représentative à la démocratie participative (implication de la société civile)
Les experts prennent des décisions en s’associant avec les observateurs de terrain.

- Lutte contre l’exclusion sociale,
Accessibilité à toutes et tous.

- Approche multidisciplinaire des problèmes à résoudre,
Approche qui prend en compte de multiples disciplines (économie, environnement, sociologie,…) et acteurs (collectivités territoriales, institutionnels, entreprises, associations,…)

- Évaluation visible des impacts, des coûts et des investissements nécessaires,
Une des évaluations est le calcul de l’empreinte écologique et l’Indice de Développement Humain

- Principe de précaution
En cas d’incertitude scientifique, mettre en œuvre des procédures d’évaluation et des mesures préventives appropriées afin d’éviter des dommages à la santé humaine et à l’environnement.

- Participation des entreprises et des partenaires sociaux
Renforcer le dialogue social, la responsabilité sociale des entreprises et les partenariats public-privé, afin de favoriser la coopération et les responsabilités communes concernant la mise en place de modes de consommation et de production durables.

L’Agenda 21 appelle toute la communauté internationale à un changement radical de nos modes de vie. Il propose un Développement Durable, qui garantisse à tous, le bien-être et la dignité, tout en préservant la planète pour les générations futures.

Réussir cette mutation est avant tout l’affaire de chaque citoyen ! Chacun de nos gestes a un impact, aux niveaux local et planétaire, sur les autres et sur notre planète.

Les agendas 21 constitue un programme d’actions partenariales (on ne réfléchit pas tout seul, on ne décide pas tout seul, on n’agit pas tout seul et que pour soi). Ces actions se déclinent dans les dimensions à la fois environnementale, sociale et économique à l’échelle d’une entreprise, d’une collectivité territoriale, d’une fédération sportive, d’un équipement sportif, des pratiquants. Organisé autour d’un processus de diagnostic participatif, l’agenda 21 définit un projet fédérateur en faveur de la durabilité, fondé sur une vision collective du projet où chacun est appelé à s’impliquer et à agir. S’engager dans des actions développement durable n’est pas seulement une action citoyenne pour les entreprises, mais est aussi une opportunité d’améliorer leurs process de conception et de production mais surtout d’innover, d’inventer de nouveaux produits et services.

Les activités nautiques sont à la fois des activités économiques ; des activités sportives et de détente. D’ores et déjà, le monde du nautisme s’est engagé envers les enjeux planétaires. La Fédération Française de Voile, la Fédération Française de Canoë-Kayak, la fédération Française de Surf élaborent dans leur secteur leur Agenda 21. L’Agenda 21 du nautisme n’a pas vocation a être redondant par rapport à ce qui est fait mais à s’appuyer sur ces savoir-faire pour mutualiser les connaissances et proposer un cadre méthodologique dont le but est de permettre à tout acteur du nautisme, entreprise, fédération, pratiquant, supporteur, … de pouvoir réaliser à leur échelle un Agenda 21 du nautisme.
En élaborant un Agenda 21 appliqué au nautisme, les acteurs du nautisme s’engageront concrètement à investir les nouveaux enjeux qui s’imposent à tous : combat de l’exclusion, lutte contre les changements climatiques, préservations des ressources naturelles, solidarité internationale… L’Agenda 21 mobilisera les nombreux acteurs qui partagent la même passion : fédérations, sportifs, spectateurs, représentants de l’Etat, collectivités territoriales, associations et entreprises qui interviennent sur cette activité… La mutualisation de leurs connaissances permettra d’élaborer une méthodologie pour mettre en place un programme Action 21 du nautisme.

Pour accompagner les fédérations sportives, les fédérations sportives, les clubs, les entreprises sportives, les sportifs, les spectateurs, les supporteurs à entreprendre ces mutations, l’Observatoire Sport et Développement Durable (OSDD) propose d’élaborer un cadre de référence pour l’Agenda 21 du nautisme.

Conçu en partenariat avec l’ensemble des parties prenantes du sport, du nautisme et du Développement Durable, ce cadre de référence sera publié en octobre 2007.

[*
L’objectif de cette méthodologie*]

L’objectif de ce cadre de référence est de faciliter la mise en place d’agendas 21 du nautisme par les différentes parties prenantes.
Les recommandations formulées s’appuieront sur la gestion participative (identification des enjeux, mobilisation des parties prenantes, suivi et évaluation des actions). Le contenu du plan d’action aura une fonction d’exemples de bonnes pratiques mais surtout sa valeur ajoutée sera de mettre en lumière la méthodologie adoptée à adopter par les parties prenantes à savoir les acteurs mobilisés, le recueil des informations, la gestion participative. Plus qu’un simple annuaire, il se veut une méthodologie pour mobiliser les acteurs et prendre des décisions pertinentes pour améliorer la qualité de la vie sur la planète.

[*Ce document s’appuiera sur l’Agenda 21 du Sport Français publié en 2003 par le Comité National Olympique Sportif Français (CNOSF).*]

En voici un aperçu :


Une vision pour l’avenir du nautisme

L’Agenda 21 du nautisme, en référence au programme d’action élaboré à Rio, est une démarche volontaire, portée par une fédération, une association ou un club sportif. Il engage l’ensemble des acteurs - sportifs, organisateurs, spectateurs, partenaires privés et publics - à se projeter dans l’avenir, à identifier les défis et à définir les grandes orientations de progrès.


Un diagnostic partagé, des enjeux spécifiques

L’Agenda 21 du nautisme repose sur un diagnostic qui identifie les faiblesses, les menaces et les opportunités en termes de lutte
contre le changement climatique, de préservation de la biodiversité, de cohésion sociale et de solidarité. L’objectif est de mettre en évidence les enjeux du territoire et de répondre, à travers une stratégie d’amélioration continue, à des situations spécifiques locales.


Une démarche citoyenne

L’Agenda 21 du nautisme suppose un partage des savoirs, des pouvoirs et des responsabilités et invite les citoyens à participer activement aux politiques sportives. Cet exercice démocratique s’appuie sur la création d’espaces publics de concertation

[*Vers des Agenda 21 du nautisme*]

Le cadre de référence proposera une « radioscopie » des enjeux et des recommandations pour intégrer le développement durable dans les activités nautiques. Il s’appuiera sur des expériences concrètes, en France et en Europe, et des études de cas.

Pour concevoir cet outil, 3 groupes de travail vont être mis en place, voici les acteurs que nous souhaitons mobiliser, cette liste n’est pas exhaustive :

Le Comité stratégique partenaires fondateurs .

Le Comité d’experts, qui identifie les axes prioritaires de l’Agenda 21 et élabore des pistes d’actions.

Le Comité élargi pour la réalisation du diagnostic (identification des enjeux du nautisme) et l’identification des retours d’expériences en France et en Europe.

[*2. La publication de cette méthodologie*]

Le cadre de référence s’adresse à tous les acteurs du monde du nautisme (pratiquants, spectateurs, fédérations, clubs, constructeurs, équipementiers, organisateurs d’évènements nautiques, partenaires privés et publics)

Il sera diffusé aux acteurs du nautisme leur permettant de s’approprier l’outil et d’élaborer leur démarche stratégique pour intégrer le développement durable dans leur politique de développement.

Cette phase dépend des financements obtenus par l’Observatoire Sport et développement durable (OSDD) pour la réalisation du cadre de référence.

Les nombreux salons et autres manifestations consacrés au nautisme sont des occasions utiles de diffuser les résultats de ce travail. Bien évidemment, les outils autour d’Internet seront utilisés, le nom de domaine nautisme21.org a été réservé à cette fin.

[*3. Proposition de sommaire du cadre de référence pour les agenda21 du nautisme :*]

Préfaces

Avant-propos

CONTEXTE ET ORIENTATIONS

1) Rappel de l’historique du développement durable
2) Développement durable au niveau - européen
- français
3) Traduction au niveau du sport (CIO+CNOSF) : Agenda 21 du sport
4) Présentation succincte du milieu du nautisme et de son évolution
5) L’Agenda 21 du nautisme : diagnostic des enjeux du nautisme + objectifs de l’A21

CADRE METHODOLOGIQUE

1) Sensibilisation des acteurs
2) Diagnostic partagé  concertation
3) Identification des axes et des objectifs
4) Rédaction du plan d’actions
5) Publication du plan d’actions
6) Mise en œuvre
7) Evaluation


CADRE POUR L’ACTION

• Lutte contre le changement climatique
• Préservation de la biodiversité
• Lutte contre les discriminations et l’exclusion sociale (cohésion sociale)
• Solidarité internationale
• Modes de consommation et de production responsables

CONCLUSIONS

[*
Sitographie :*]


- L’encyclopédie du Développement Durable

http://www.ecobase21.org

- Le Développement Durable, qu’est-ce que c’est ?

http://www.agora21.org/dd.html

- Le site de référence pour les Agendas 21
http://www.comite21.org

- Projets territoriaux de développement durable et Agendas 21 locaux, Cadre de référence

http://www.ecologie.gouv.fr/-Cadre-de-reference-.html

- Cadre pour l’élaboration d’une Stratégie nationale du Développement Durable

http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/nouveaucadresndd.pdf
http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/sndd-2.pdf

- Examen de la stratégie de l’UE en faveur du développement durable (SDD de l’UE), 2006

http://ec.europa.eu/sustainable/docs/renewed_eu_sds_fr.pdf

- Programme Agenda 21 du Sport Français en faveur du Développement Durable

http://www.drdjs-franche-comte.jeunesse-sports.gouv.fr/rub_generale_05/documents/agenda21_sport_france.pdf

- Agenda 21 du Mouvement Olympique, le Sport pour le Développement Durable

http://multimedia.olympic.org/pdf/fr_report_300.pdf

Voir en ligne : spip.php?site0

Copyright © 2006 Sport Durable
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | | Google analytics | PIWIK | marqueur eStat'Perso