OSDD Sport-Durable
Sport + Environnement + Social + Économie
Accueil Plan Recherche Mot Recherche Auteur Statistiques Nos actions Bienvenue sur Sport Durable

Un sport sain dans un corps sain dans un territoire sain

Contact

Rejoignez-nous
Vous souhaitez apporter votre contribution, vous cherchez un stage, quelque soit vos champs de compétences, prenez contact avec moi Cliquez ici.

Mon CV
Login


s'inscrire

Mot de passe oublié
Recherche

Agenda

mai 2019
LMMJVSD
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Navigation


Actualités

L’empreinte écoloque et les articles sportifs
19/01/2007 - Lire la suite
Canal s’engage dans des documentaires sur le développement durable avec LES NOUVEAUX EXPLORATEURS
19/01/2007 - Lire la suite
Le secteur des sports d’hiver est en danger
19/01/2007 - Lire la suite
Quelques sites

Sports and Marks
Green & Gold : The Sustainable Sport Source
Ecobase 21
Sportsnature.org : Réseau des Chercheurs et Experts en Sports de Nature et de Montagne
The American Sport Art Museum and Archives (ASAMA)
Le site portail de la Fondation Nicolas Hulot
Actualité du développement durable : Médiaterre système d’information mondial francophone pour le développement durable
Quelques jeux

Mot croisé du 17/11/2006
Géolocalisation

Accueil > Environnement > Santé
jeudi 21 juin 2007
popularité : 57
-

Dopage sportif et collégiens

Auteurs

Mot clés associés

[*[|[(Une étude montre que le dopage sportif existe au collège dès la 6e)]|]*]

LEMONDE.FR avec AFP | 19.06.07 | 11h06 • Mis à jour le 19.06.07 | 11h33

Plus d’un jeune collégien français de 11 ans sur cent utilise des substances pour doper ses performances sportives, selon une étude publiée mardi 19 juin par une revue spécialisée, The British Journal of Sports Medicine.
Les auteurs de l’étude ont questionné 2 199 écoliers de Lorraine entrant en sixième en 2001 sur leur éventuelle utilisation de substances ou de médicaments interdits par l’Agence mondiale antidopage, lors de compétitions sportives. Ils ont été suivis jusqu’en 2005. Au début, 1,2 % ont indiqué avoir pris une ou plusieurs substances, mais vers l’âge de 15 ans cette proportion avait atteint 3 %.

Les médicaments pris pour des raisons médicales ont été exclus de ce décompte. Le plus utilisé est un médicament contre l’asthme, le Salbutamol, pris par 45 % de ceux déclarant se doper, suivi par les corticostéroïdes (10 %) et le cannabis (6 %), tandis que 38 % disent recourir à d’autres agents stimulants ou anabolisants. Parmi ceux qui se dopaient, 4 % ont indiqué avoir eu un problème de santé : accès de violence, modification de la voix ou syncopes. 44 % de ceux qui se "dopent" sont persuadés avoir gagné au moins une fois grâce à ce coup de fouet pharmaceutique.

LE DOPAGE EST LIÉ À UNE FAIBLE ESTIME DE SOI ET UNE FORTE ANXIÉTÉ

On savait déjà que le dopage, quelle que soit la substance utilisée, pouvait concerner entre 3 et 5 % des adolescents français, d’après de précédentes études sur de jeunes sportifs participant à des compétitions, relèvent les auteurs. L’étude confirme aussi que cette pratique est plus répandue chez les garçons. Elle apporte des éléments nouveaux concernant l’âge des collégiens dopés, qui commencent à consommer ces produits dès la préadolescence ; elle souligne l’augmentation du nombre d’usagers à l’adolescence et dresse un "profil" psychologique des usagers, qui souffrent d’une faible estime de soi et d’une forte anxiété.

L’étude confirme en outre que la probabilité de dopage est plus grande chez les jeunes qui ont déclaré six mois auparavant leur intention d’essayer un produit interdit. Autant de signes qui doivent alerter les adultes responsables de ces jeunes, selon l’article.

Voir en ligne : spip.php?site0

Copyright © 2006 Sport Durable
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | | Google analytics | PIWIK | marqueur eStat'Perso