OSDD Sport-Durable
Sport + Environnement + Social + Économie
Accueil Plan Recherche Mot Recherche Auteur Statistiques Nos actions Bienvenue sur Sport Durable

Un sport sain dans un corps sain dans un territoire sain

Contact

Rejoignez-nous
Vous souhaitez apporter votre contribution, vous cherchez un stage, quelque soit vos champs de compétences, prenez contact avec moi Cliquez ici.

Mon CV
Login


s'inscrire

Mot de passe oublié
Recherche

Agenda

février 2021
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Navigation


Actualités

L’empreinte écoloque et les articles sportifs
19/01/2007 - Lire la suite
Canal s’engage dans des documentaires sur le développement durable avec LES NOUVEAUX EXPLORATEURS
19/01/2007 - Lire la suite
Le secteur des sports d’hiver est en danger
19/01/2007 - Lire la suite
Quelques sites

Sportsnature.org : Réseau des Chercheurs et Experts en Sports de Nature et de Montagne
Le site portail de la Fondation Nicolas Hulot
Actualité du développement durable : Médiaterre système d’information mondial francophone pour le développement durable
Green & Gold : The Sustainable Sport Source
Ecobase 21
The American Sport Art Museum and Archives (ASAMA)
Sports and Marks
Quelques jeux

Mot croisé du 17/11/2006
Géolocalisation

Accueil > Environnement > Energies renouvelables
jeudi 16 novembre 2006
popularité : 62
-

Association défi energie

Auteurs

Mot clés associés

Objectifs : (voir la charte)

Créer un mouvement positif de sympathie et d’information de l’opinion publique à l’égard du développement des énergies propres et renouvelables par une action symbolique, sportive et collective basée sur :

- des sources d’énergies naturelles, le soleil et le vent…
- une technologie simple, efficace, bénéficiant des dernières innovations architecturales et néanmoins peu coûteuse.
- une aventure humaine respectueuse de l’environnement : face à des projets démesurés, des hommes et femmes utilisent une énergie renouvelable et une simple planche faite de matériaux de récupération….

Ce projet cible en particulier un public souvent mal informé et qui pourtant devra supporter les choix énergétiques inconsidérés qui pourraient être pris aujourd’hui. Nous cherchons à :

- Faire connaître les enjeux du débat "unilatéral avec oeillères" organisé par le gouvernement français sur la politique énergétique de la France.
- Faire connaître les solutions alternatives au "tout nucléaire".
- Proposer les solutions concrètes, chiffrées, réalisables, précises, accessibles aux citoyens qui prendront en main leur destin de consommateurs d’énergie.
- Obtenir des pouvoirs publics, le basculement des crédits de recherche et d’investissement destinés au nucléaire pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Bilan
Depuis le Mardi 9 Mai, la planche à voiles Défi Energie Equitable est de retour à son port d’attache, Vannes.

La planche était partie le 10 Septembre 2005 de Vannes, avec 5 citoyens à bord pour promouvoir les énergies renouvellables et géothermique, pour un avenir respectueux de l’humain et donc de la planète.

L’urgence de la situation planétaire, tant sociale que environnementale, ainsi que la formidable résistance à toute évolution mettant en cause notre civilisation basée sur la production effrénée de biens de consommation a poussé l’équipage à faire ce voyage.

L’intéret du public et des médias a été un grand réconfort pour l’équipage, déjà ravi de l’aventure au niveau du contact avec la mer et des excellents rapports existants au sein de l’équipe, à terre comme en mer, une association de soutien s’étant montée au moment du départ.

Les nombreuses rencontres, au départ, à toutes les escales ( Peniche au Portugal, ainsi que Santa Cruz de Ténériffe et Hierro aux Canaries, La Martinique, l’ile de Florès aux Açores ) et à l’arrivée à Arradon, dans le golfe du Morbihan ont été rendues possible par l’outil original du voyage, la planche.

Intriguées par la planche et son défi apparemment insensé, dans sa faisabilité meme, de traverser l’Atlantique, et surtout de revenir par ses propres moyens en passant par la route Nord, et émues par l’engagement de l’équipage pour la promotion des énergies équitables, pour l’avènement d’une civilisation de l’etre et non de l’avoir, les personnes venant dialoguer de ces questions essentielles ont montré, par dela leurs différences d’opinion politique et confessionnel, une grande unanimité de réponses sur les questions suivantes :

- Pensez vous que notre civilisation basée sur la production et la consommation de biens est exportable à toute la planète ?
- Pensez vous qu’elle est durable dans le temps ?
- Croyez vous que l’avenir sera meilleur que le présent ?

Aux trois questions, les réponses sont non.

De plus, le désespoir quant au devenir des générations futures n’est pas générateur de courage d’action pour l’immense majorité des personnes rencontrées.

Ces réponses amènent à penser que notre civilisation a engendré la première génération "No future"dans l’Histoire de l’Homme.

En effet, nos parents, nos grands parents ont grandi avec l’espoir d’un monde meilleur, grace au progrés social et scientifique. Cette foi en l’avenir radieux, avec un genre humain ayant réussi à vaincre la nature hostile qui le maintenait dans un état miséreux est fini.

Le genre humain a perdu en grande parti foi en la science et en lui meme, son bien etre ayant diminué dans la plupart des pays malgré l’augmentation générale des PNB.

La destruction des milieus naturels, et meme de la planète, les multiples difficultés de vivre dans un milieu coupé de la nature, le spectre de la guerre totale, et sous toutes ses formes, terroriste, classique, civile, biologique, nucléaire, sont présents aux esprits, ou,au minimum l’accroissement monstrueux des tensions internationnales et des inégalités sociales vu l’injustice croissante dans les rapports de force entre pays riches et pauvres, ou au sein meme de chaque pays.

Par contre, une grande majorité des personnes rencontrées est prète à changer radicalement de vie si et seulement si les indispensables efforts à fournir seront initiés par l’ensemble de la population, la collectivité. Les gens sont trop peureux, timides, le défi parait si difficile à relever, pour accepter seuls de faire de gros efforts individuels qu’ils jugent trop risqués.

Pourtant un grand espoir existe, avec entre autres, la mise en place partout sur la planète des énergies renouvellables et géothermique. qui donneront à tous les habitants de la terre la possibilité de vivre plus harmonieusement, n’étant plus dépendants des apports d’énergies fossiles qu’ils ont de plus en plus de mal à payer, sans oublier les énormes problèmes de pollution et de destruction de la planète.

Cette disponibilité d’énergies propres amenera forcément de nouveaux rapports entre les pays riches et pauvres, ces derniers n’accepteront plus le pillage de leurs ressources minières, agricoles, maritimes. Un appauvrissement conséquent des pays riches sera le passage obligé au nouvel ordre mondial, à l’économie plus localisée, dans le respect de la terre et de ses habitants.

Préparons nous à ces changements, le bonheur humain en sera la récompense.

Voir en ligne : spip.php?site0

Copyright © 2006 Sport Durable
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | | Google analytics | PIWIK | marqueur eStat'Perso